Championnat du monde League of Legends 2018 : on fait le point

Le Worlds 2018 bat son plein. Après le tirage au sort, il est enfin temps de faire un recap sur la compétition esportive la plus suivie au monde.

Une saison, deux splits, des playoffs, une course en championnat. C’est ce que les équipes de chaque région ont dû endurer pour avoir le privilège de participer aux Worlds qui se déroulent cette année en Corée du Sud. Europe, Amérique du Nord, Corée du Sud, Chine, Amérique Latine, Océanie,… Une année de lutte sans merci atteint son paroxysme lors de ces quelques semaines. Et le tirage au sort des groupes a décidé du chemin des joueurs. Pour rappel, les Worlds se jouent en deux phases de groupe, avant d’accéder aux phases finales.

Tout d’abord, le Play-in regroupe les équipes des régions principales qui ont fini deuxième à l’issue du tournoi régional de fin de saison (à l’exception de Gen.G), et celles qui sont premières des autres régions. Le gagnant de chaque groupe avancera vers le Group stage, pour rejoindre les équipes qui sont sorties victorieuses du tournoi des grandes régions, et celles qui se sont qualifiées par points de championnat. De plus, comme la région Viêt Nam a eu une équipe qualifiée lors des demi-finales du MSI, dernier tournoi international, ils ont sécurisé une place pour les phases de groupe, même s’ils ne comptent pas parmi les régions principales.

Les groupes Play-in

Trois équipes par groupe ont été tirées au sort. L’équipe européenne des G2 Esports ont eu fort à faire, contre des structures ayant déjà prouvé leur talent. Sans surprise, Edawrd Gaming, Cloud9 et G2 Esports sont sortis victorieux de leur groupe pour avancer vers le Group stage. G-Rex complète le quatuor sur une série parfaite.

  • -    Groupe A
    • EDG : 2e Chine
    • Infinity eSports : 1er Amérique Latine et du Nord
    • Dire Wolves : 1er Océanie
  •  
  • -    Groupe B
    • G2 Esports : 2e Europe
    • Supermassive : 1er Turquie
    • Ascension Gaming : 1er Asie du Sud-Est
  •  
  • -    Groupe C
    • Cloud9 : 2e Amérique du Nord
    • KaBuM! : 1er Brésil
    • DetonatioN FocusMe : 1er Japon
  •  
  • -    Groupe D
    • G-Rex : 2e Vietnam
    • Gambit : 1er Russie
    • Kaos Latin Gamers : 1er Amérique Latine et du Sud

 

Les équipes du Group stage

Chaque groupe comporte trois équipes tirées au sort déjà connues. Chacun sera ensuite complété par les gagnants du Play-in. Et l’Europe n’est décidément pas gâtée, puisque l’équipe française Vitality se retrouve dans le groupe de la mort. La meilleure structure actuelle, à savoir les chinois de RNG, et les champions du monde en titre, qui sont les coréens de Gen.G (anciennement Samsung Galaxy), se retrouvent sur leur chemin. Cette dernière est d’ailleurs la seule équipe d’une région principale à être deuxième directement passée en phase de groupe.

  • -    Groupe A
    • Flash Wolves : 1er Taïwan, Honk Kong, Macao
    • Afreeca Freecs : Corée du Sud – points de championnat
    • Phong Vũ Buffalo : 1er Vietnam
    • G2 Esports : sortant du Play-in
  •  
  • -    Groupe B
    • RNG : 1er Chine
    • Gen.G : 2e Corée du Sud
    • Vitality : Europe – points de championnat
    • Cloud9 : sortant du Play-in
  •  
  • -    Groupe C
    • KT Rolster : 1er Corée du Sud
    • Mad Team : Taïwan, Hong Kong, Macao – points de de championnat
    • Team Liquid : 1er Amérique du Nord
    • Edward Gaming : sortant du Play-in
  •  
  • -    Groupe D
    • Fnatic : 1er Europe
    • 100 Thieves : Amérique du Nord – points de championnat
    • Invictus Gaming : Chine – points de championnat
    • G-Rex : sortant du Play-in

 

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous