League of Legends : ce que le mercato nous apprend sur la prochaine saison

A deux mois de la reprise de la saison compétitive, les équipes sont encore en pleine session de recrutement. Départs, transferts,… Le mercato nous en dit beaucoup sur la situation actuelle des régions principales et leur vision pour la saison 2019

Le grand nettoyage coréen

La plus grosse bombe de la semaine nous vient de la Corée du Sud. La région qui était, jusqu’à cette année, considérée comme la plus forte au monde a décidé qu’il était temps de faire peau neuve. De nombreux contrats de joueurs n'ont pas été renouvelés. SKT T1 a annoncé le changement de la quasi-intégralité du roaster des triples champions du monde et seul Lee « Faker » Sang-hyeok échappe au massacre.

Des joueurs ayant prouvé leur talent chez la concurrence comme Kim « Khan » Dong-ha et Kang « Haru » Min-seung, font partie des nouvelles recrues. Et ce n’est qu’un exemple de la redéfinition complète de la stratégie des grandes structures coréennes. D’autres équipes comme KINGZONE DragonX, Gen.G et Afreeca Freecs sont aussi en pleine phase de reconstruction.

La rage de vaincre américaine

La région américaine est l’une de celles qui profitent le plus de la restructure coréenne, et attire nombre de stars venant du pays au matin calme. Même si la saison passée a vu l’avènement de la Chine, nous avons pu apprécier la montée en puissance de l’Amérique du Nord durant le championnat du monde. Cette région a d’ailleurs effectué son meilleur résultat sur la scène mondiale depuis les débuts de l’ère LCS.

Résultat :  le double champion du monde Bae « Bang » Jun-sik, ancien joueur de SKT T1, rejoint l’équipe américaine des 100 Thieves. Le champion du monde de l’année dernière Jo « CoreJJ » Yong-in, qui était à Gen.G, jouera maintenant sous l’étendard de Team Liquid. Il a d’ailleurs confié que c’est l’idée de concourir aux côtés de l’américain Yiliang « Doublelift » Peng qui l’a motivé à signer chez cette structure. Le championnat qui était jusque-là considéré comme le plus faible parmi les régions principales se prépare à prendre sa revanche sur le monde.

L'équilibre européen

Les forces cosmiques sont en train de s’amuser avec la balance des pouvoirs en Europe. La région européenne avait surpris le monde en qualifiant deux équipes en demi-finale, et nous avait fait rêver d’un premier titre mondial depuis la victoire des Fnatic en 2011. Mais c’était avant la fessée historique que l’équipe chinoise des Invictus Gaming avait infligé à nos champions en finale. Le mercato pour la saison à venir montre une tendance à conserver le top niveau de fin de saison 2018 tout en corrigeant les défauts ayant empêché de conclure l’année en beauté.

Le français Paul « sOAZ » Boyer quitte les légendaires Fnatic pour rejoindre Misfits, une équipe européenne ayant pourtant des résultats en dents de scie. Mais la grosse info est l’arrivée de Lee « Mowgli » Jae-ha chez l’équipe française des Vitality, après son départ de chez les coréens d’Afreeca Freecs.Pour le reste, il s'agit principalement des renouvellements de contrats. L’Europe semble avoir globalement misé sur la stabilité mais il est difficile d’estimer l’impact des changements effectués ici et là avant le début de la saison. Nous sommes impatients de voir le résultat en 2019.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous