Blowjob, topless et booty : Twitch est-il en train de devenir un site porno ?

Les affaires de streamers qui ne respectent pas les conditions d’utilisation de Twitch se multiplient.

Si vous pensiez que Twitch est une plateforme de streaming innocente où les joueurs font des blagues sur Fortnite, vous vous trompez. Depuis le début de l’année, le site est au cœur de plusieurs polémiques qui impliquent de la nudité voire des actes sexuels en live chez plusieurs streamers.

Pour Twitch, ces affaires font tâche, car le règlement de la plateforme appartenant à Amazon est clair en la matière :

« La nudité et les contenus ou activités sexuellement explicites comme la pornographie, les actes ou relations sexuelles et les services sexuels sont interdits. »

Tout a commencé le 2 janvier. La streameuse Lucia_omnomnom est prise en flagrant délit pour avoir streamé topless (accidentellement selon elle). Dans une séquence qui a été censurée depuis, on la voyait enlever son tee-shirt puis son soutif en direct. Sur Instagram, elle explique qu’elle pensait avoir coupé le stream après avoir hosté la diffusion de quelqu’un d’autre. Twitch a été plutôt clément avec elle, puisqu’elle n’a écopé que de trois jours de suspension pour ces faits.

Deux jours plus tard, le niveau monte (ou descend, selon votre point de vue). Une chaîne dédiée à la nourriture et à la cuisine nommée Food fait scandale en diffusant une séquence où une fille roule un joint sur les fesses d’une fille portant une culotte au motif feuille de marijuana. Cette scène a provoqué la stupeur des viewers, puisque cette chaîne est étiquetée comme tout public et pour toute la famille. La vidéo n’est plus visible sur Twitch, mais aucune sanction ne semble avoir été prise par la plateforme.

On termine avec le recordman du mois (pour l’instant). Un streamer du nom d’Etole11 a tout simplement reçu une fellation en plein direct. Et selon les personnes ayant visionné la scène (NSFW), le couple n’aurait sûrement pas été clean non plus à un dépistage de drogue. Le streamer a bien évidemment été banni de Twitch depuis.

Après ces trois affaires très rapprochées, on peut se demander quelle sera la prochaine étape. Dans un registre plus drôle du tout, un streamer américain avait été arrêté au mois de décembre pour avoir battu sa femme enceinte en direct, sous les yeux de son enfant. Un combo des plus sordides, qui prouve que Twitch ne peut évidemment pas contrôler ce qui est diffusé en direct.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous