La Chine s'inspire de Black Mirror et veut noter tous ses habitants d'ici 2021

L’année dernière, l’Empire du Milieu a débuté un nouveau système de contrôle de sa population basé sur des notes individuelles. Un projet que le gouvernement compte lancer à échelle nationale d'ici 2 ans.

D’ici trois ans, la Chine prévoit de déployer un système de notation à vie de ses citoyens sur l’ensemble du pays. Il permettrait de distinguer les bons des mauvais citoyens en leur distribuant (ou leur retirant) des points selon leur comportement. Annoncé en 2014, ce projet vise à recueillir des données provenant des administrations, des caméras de surveillance, et des réseaux sociaux. Une initiative qui a de quoi rappeler Nosedive, un épisode de la série Black Mirror, où une application de smartphone permet de réguler la vie quotidienne.

En guise de test, le projet a déjà été lancé dans la ville de Jinan en 2017. Et en un an, les conséquences sont déjà visibles sur des millions d’habitants. Une note insuffisante peut par exemple vous priver de certains droits comme la circulation sur le territoire. Autre point, les données des citoyens ne seront pas privées. Le gouvernement compte en effet « divulguer publiquement les archives des entreprises et des personnes indignes de confiance ». Une sorte de tri sélectif de la population.

Organiser pour mieux régner

Ce projet rappelle furieusement le contrôle de la population dans le 1984 de George Orwell où chaque geste des individus est scruté à la loupe. Avec une population qui atteindra bientôt 1,4 milliard d'habitants, l'état communiste compte sur ce système pour maintenir une cohésion sociale. Cette mesure qui parait fondamentalement liberticide aux occidentaux n'est pas exactement vécu de la même manière par le peuple chinois éduqué dans une société où le bien être collectif prime sur celui de l'individu. 

 

 

A travers cette mesure le gouvernement chinois affiche la volonté d'améliorer le comportement des individus, quitte à bafouer la notion de vie privée. Par exemple, être à jour dans ses factures rapporte des points, là où cumuler les retards de paiement en fait perdre. La Chine a cependant annoncé que le barème de notation complet ne sera pas divulgué et que ce type d’informations n'a pas vocation à se retrouver sur les réseaux sociaux. Les habitants commencent à être notés à partir de l’âge de 18 ans, à l’instar du compte-à-rebours de Justin Timberlake dans Time Out. Dans les pays occidentaux de nombreuses voix s'élèvent contre ces mesures liberticides et beaucoup craignent un généralisation de ce type de pratique. Vous voilà prévenu : Big brother is watching you 

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous