Un nouvel iPad, le retour du Mac Mini et un peu d'écologie : les 5 infos à retenir de la Keynote d'Apple

La conférence tant attendue par tous les Apple addicts s’est révélée pleine de surprises, avec des comebacks, de l’upgrade et une semi-prise de conscience écologique. Retour sur les cinq plus grosses annonces.

Avec ses prouesses technologiques transformées en oeuvres d'art, il faut tout de même avouer qu’Apple a réussi à fédérer une fan-base grand public comme on en voit rarement dans l’hi-tech. Et cette année, la marque a décidé de faire peau neuve avec une grosse série de mises à jour. Le tout en précisant que tous les produits présentés sont déjà disponibles à la précommande, pour une sortie le 07 novembre.

Cure de jeunesse pour le MacBook Air

D'abord, le MacBook Air s’offre une bouffée d’air frais, après des années de mises à jour consacrées au MacBook Pro. A l’extérieur, un écran retina de 13,3’’ avec une bordure réduite de 50%, le Touch ID, et un clavier papillon 3e génération. Le trackpad est 20% plus grand, et possède des haut-parleurs qui sont 25% plus puissants, sans oublier la présence de Siri. Pour la finition, on ajoute deux ports USB-C pour charger son smartphone, et une entrée jack.

A l’intérieur, ce nouveau modèle reste moyen pour les standards d’aujourd’hui. Au maximum de ses capacités, il peut être équipé d’un Intel dual-core CPU de 8e génération, avec 16 Go de RAM et 1,5 To d’espace de stockage, pour une autonomie de 13 heures, et 10% plus léger. Pour la configuration minimale, comptez tout de même 1.199 $ pour 8 Go de RAM et 128 Go de stockage.

Le grand retour du Mac Mini

Absent depuis un moment, le Mac Mini revient avec une grosse mise à jour. Il est cinq fois plus rapide que l’ancien modèle, avec un processeur de huitième génération, soit le 6-core, soit le quad-core. Pour accompagner cette vitesse, il peut aller jusqu’à 64 Go de RAM avec 2 To de SSD. Concernant les connectiques, on compte deux USB-A, quatre Thunderbolt et USB-C, un port Ethernet, et d’autres encore.

Rien d’innovant question visuel, toujours fidèle à son design d’il y a quatre ans. La couleur grise est la seule différence notable. La version de base compte un processeur Intel Core i3, 8 Go de RAM et 128 Go de SSD, le tout pour 799 $.

Un visage sur le nouvel iPad

Les rumeurs circulaient sur la toile, et c’est maintenant confirmé. Le prochain iPad Pro intègrera le Face ID, et fera disparaître le fameux bouton Home. La reconnaissance faciale fonctionnera, que ce soit en mode portrait ou paysage. La tablette sera plus petite et fine que sa grande sœur, mais avec un agrandissement de l’écran, qui passe à 12,9’’. De plus, il supportera les nouveaux gestes de navigation qui ont été introduits avec l’iPhone X.

Côté puissance, il est annoncé comme 35% plus rapide grâce à une puce A12X Bionic. Avec ça, une batterie qui peut apparemment tenir tout un jour, plus un USB-C pour pouvoir charger un iPhone. Pour un écran de 11’’, mettez de côté 799 $, et 999 $ si vous optez pour le 12,9’’, avec juste le Wi-Fi.

Un vent de fraîcheur sur les accessoires

L’Appel Pencil 2 fait son entrée en scène pour accompagner le nouvel iPad Pro. Cette fois-ci, il sera attaché magnétiquement à l’iPad, ce qui permettra aussi de le charger. Dans la même idée, un Smart Keyboard viendra s’ajouter, en option, à la tablette, tout droit inspiré de ce que Microsoft faisait avec le Surface Pro. Donc, deux angles au lieu d’un seul.

Les accessoires ont été améliorés, donc leur prix aussi. De 99 $, l’Apple Pencil 2 est passé à 129 $. Quant au Smart Keyboard, il commence l’enchère à 179 $ pour le modèle 11’’ jusqu’à 199 $ pour celui de 12,9’’. Ses aînés partaient de 159 $ pour 10,5’’, à 169 $ pour 12,9’’.

La minute écolo

La marque à la pomme est connue pour être l’un des plus mauvais élèves concernant son engagement écologique dans le domaine de l’hi-tech. Cette année, ils annoncent l’utilisation de 100% d’aluminium recyclé pour tout ce qui est boîtier métallique dans la production de leurs nouveaux Mac. Ils affirment ainsi que ce MacBook Air et le dernier Mac Mini sont les produits les plus verts d’Apple.

Cette initiative baisse de 50% l’empreinte carbone de l’entreprise. Mais il faudra faire plus d’effort pour quitter le rouge. Rappelons que l’iPhone X a la deuxième plus grosse empreinte carbone des smartphones d’Apple depuis la sortie de l’iPhone 6. Pour contrebalancer, soulignons aussi qu’il y a quelques mois, l’entreprise a annoncé que l’ensemble de ses installations sont désormais alimentées à 100% en énergie propre. A voir si le bilan annuel leur permettra de confirmer ce changement.

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous